Si l’on trouve la pomme de terre à longueur d’année sur les étals, il est une catégorie bien particulière qui ne se déguste qu’à la belle saison : la pomme de terre primeur, autrement appelée pomme de terre nouvelle, comme notre chère Délicatesse. Outre son caractère saisonnier, elle possède de nombreuses spécificités qui, nous allons le voir, font d’elle un produit unique et incontournable de toutes les bonnes tables !


La pomme de terre primeur, un produit de saison

Les pommes de terre comme la Délicatesse sont ainsi qualifiées de « primeurs » ou « nouvelles » car ce sont les premières de l’année. Récoltées avant leur complète maturité, elles sont de ce fait fragiles et délicates. Afin d’assurer leur extrême fraîcheur, elles sont très rapidement triées, conditionnées et commercialisées après récolte. Il faut savoir que la réglementation est très stricte : seules les pommes de terre récoltées et commercialisées avant le 15 août peuvent bénéficier de l’appellation « primeurs ». Après cette date, on parlera alors de pommes de terre « de conservation ». En effet, à ce stade de récolte (qui va jusqu’au début de l’automne,), elles ont atteint la pleine maturité. Les tubercules ont alors une taille plus importante, la peau entièrement formée  et constituent une réserve d’amidon suffisante leur permettant d’être stockées plus longuement avant d’être consommées.

La "minute culture" : Qu’est-ce qu’une pomme de terre primeur ?

La pomme de terre primeur, où la cultive-t-on ?

La pomme de terre Délicatesse a de nombreuses cousines dans toute la France comme la Ratte du Touquet, la Bonnotte de Noirmoutier ou encore la pomme de terre de l’île de Ré pour les plus connues.  Mais peut être avez-vous déjà croisé d’autres variétés répondant aux doux noms d’Annabelle, Béa, Chérie, Lady Christl et autres Starlette ? Certes plus discrètes mais tout aussi délicieuses ! A la manière de la Délicatesse en Drôme des Collines, ces pommes de terre primeurs poussent dans des endroits bien particuliers, bénéficiant d’un climat doux et se réchauffant rapidement. C’est notamment le cas sur certaines zones littorales au microclimat et au sol sablonneux (île de Ré, Bretagne, Normandie…), ou encore dans les régions ensoleillées du sud de la France (Provence, Roussillon, Camargue...).

A ce jour dans l’Hexagone, on ne dénombre pas moins d’une quinzaine de variétés, avec une production totale s’élevant à 100 000 tonnes environ*.

La "minute culture" : Qu’est-ce qu’une pomme de terre primeur ?

La pomme de terre primeur,  ses spécificités

Sa saisonnalité : Ne tardez pas à profiter des plaisirs de la pomme de terre nouvelle, sa saison est courte ! Les premières apparaissent sur les étals à l’arrivée des beaux jours, courant avril en général. C’est à partir de juin que la saison bat son plein, avant de se terminer le 15 août.

Son apparence : Souvent de plus petite taille et de forme plus régulière que les pommes de terre de conservation, la primeur est reconnaissable à sa peau claire et fine qui ne nécessite pas d’épluchage.

Sa conservation : La pomme de terre primeur est un produit délicat et d’une extrême fraîcheur, à consommer rapidement après l’achat. En attendant de la passer à la casserole, il est conseillé de la garder dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière, ou dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Son goût : Récoltée pendant la belle saison, la pomme de terre nouvelle est par définition un produit délicat, apprécié pour sa fraîcheur, son léger goût sucré, sa chair fondante et ses saveurs raffinées !

Photos : © Meg & Cook - © La Raffinerie Culinaire - © Turbigo gourmandises

Photos : © Meg & Cook - © La Raffinerie Culinaire - © Turbigo gourmandises

La pomme de terre primeur, en cuisine elle est divine !

La déguster au naturel reste certainement la meilleure façon d’en apprécier toutes ses saveurs. Simplement cuite à l’eau ou à la vapeur, ou revenue à la poêle avec un peu de beurre salé, elle pourra être servie en accompagnement d’une viande/un poisson, ou en salade. Mais la pomme de terre primeur se prête aussi merveilleusement à de nombreuses recettes : en tarte, en galette, farcies, dans une poêlée terre-mer et même en dessert, les possibilités sont infinies... et le plaisir aussi !

© Plus une miette dans l'assiette

© Plus une miette dans l'assiette

Retrouvez toutes nos idées recettes ICI.

 

Vous avez encore soif de culture ? Lisez notre petit lexique pour devenir incollable sur la pomme de terre, découvrez son portrait botanique, ses trésors nutritionnels, ses pouvoirs magiques et apprenez tout sur son parcours du champ à votre assiette !

 

* Source : www.cnipt-pommesdeterre.com

Tag(s) : #actualité